Secrétaire, Commission des champs de bataille nationaux

Interface de l’imprimante
Abonnez-vous au flux RSS
Portefeuille :
Patrimoine canadien
Titre du poste :
Secrétaire
Type :
Temps plein
Échelle salariale :
103 200 $ - 121 300 $/année
Location :
Ville de Québec (Québec)
Date d'examen des demandes de candidature :
Le 19 février 2020
Numéro de la possibilité de nomination :
J0120-0620

La Commission des champs de bataille nationaux a été créée en 1908 en vertu de la Loi concernant les champs de bataille nationaux de Québec. Elle s’occupe du parc des Champs-de-Bataille de Québec, et préserve son patrimoine au bénéfice du public. Le parc des Champs-de-Bataille comprend les Plaines d’Abraham (commémorant la bataille de 1759 à Québec) et le parc des Braves (commémorant la bataille de 1760 à Sainte-Foy). Il s’agit de l’un des plus grands et des plus prestigieux parcs urbains au monde, et d’une attraction touristique importante qui reçoit quelque quatre millions de visiteurs chaque année. La Commission se concentre sur les activités qui soutiennent les aspects historique, culturel, récréatif, naturel et scientifique du parc des Champs-de-Bataille. Elle gère 23 édifices, dont le Musée des plaines d’Abraham, des bureaux administratifs, des bâtiments de service et des installations publiques, quatre monuments et trois terrasses, ainsi qu’un réseau routier totalisant 12,5 kilomètres.

À titre de chef d’agence, le secrétaire est chargé d'assurer le leadership organisationnel et de guider la Commission dans la formulation de son orientation stratégique afin que celle-ci puisse efficacement remplir son mandat et atteindre ses objectifs.

Langues officielles et diversité

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des postulants. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité à vous exprimer dans cette langue. Une préférence pourrait être accordée aux individus qui appartiennent à l'un des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées et de minorités visibles.

Afin que votre candidature soit prise en considération, assurez-vous que les renseignements fournis dans votre curriculum vitae et votre lettre de présentation démontrent clairement comment vous répondez à chacun des critères suivants :

Études et expérience


  • Diplôme d’une université reconnue dans un domaine d’études pertinent, ou combinaison acceptable d’études, de formation et/ou d’expérience équivalentes ;

  • Expérience importante de la direction et de la gestion au niveau de la haute direction au sein d’une entreprise du secteur public ou privé, y compris la gestion des ressources humaines et des finances ;

  • Expérience de la gestion stratégique, des changements organisationnels et de la mise en œuvre de principes et de pratiques exemplaires modernes en matière de gouvernance ;

  • Expérience relative à la reddition de compte, à la participation à un conseil d’administration, et à la mobilisation de celui-ci ;

  • Expérience en développement et en mise en œuvre de stratégies, d’objectifs et de plans ;

  • Expérience dans la gestion de partenariats complexes et des liens avec les intervenants ;

  • Expérience des rapports avec de hauts fonctionnaires au sein du gouvernement fédéral, des gouvernements provinciaux et des administrations municipales ; et

  • Expérience dans le secteur des communications, des médias sociaux et des médias, tels que la distribution de contenu créatif et numérique serait considérée comme un atout.

Si votre candidature est retenue pour un examen approfondi, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et aptitudes


  • Connaissance du mandat et des activités de la Commission des champs de bataille nationaux ainsi que du cadre législatif et de l’environnement urbain dans lequel elle évolue ;

  • Connaissance du domaine financier et des attentes du gouvernement fédéral quant à la responsabilité et à la production de rapports ;

  • Connaissance de la préservation du patrimoine et de la durabilité environnementale ;

  • Connaissance de la gestion d’actifs réels dans le secteur culturel canadien serait considérée comme un atout ;

  • Connaissance des enjeux spécifiques à la Ville de Québec serait considérée comme un atout ;

  • Connaissance des priorités du gouvernement fédéral et de leurs liens avec la Commission des champs de bataille nationaux ;

  • Capacité à diriger et à gérer un organisme public, et à mettre de l’avant la vision et l’orientation stratégique nécessaires pour permettre à la Commission des champs de bataille nationaux de remplir son mandat et d’atteindre ses objectifs ;

  • Capacité de cerner, d'analyser et de définir les priorités et les stratégies ;

  • Capacité de canaliser l’énergie et le talent des employés de l’organisation et à les mobiliser vers l’atteinte des objectifs organisationnels ;

  • Capacité de mener et d’établir des relations efficaces avec des intervenants clés à la Ville de Québec et auprès des trois paliers de gouvernement afin de faciliter la collaboration, la planification et le développement des activités et des programmes de la Commission des champs de bataille nationaux ;

  • Capacité d'établir des relations de travail efficaces avec la direction de l’organisation, le ministre du Patrimoine canadien, son cabinet, la sous-ministre du Patrimoine canadien de même qu’avec les intervenants et les partenaires clés de la Commission des champs de bataille nationaux ; et

  • Excellentes aptitudes pour la communication écrite et orale, de même que la capacité d'agir comme porte-parole de la Commission dans le cadre des rapports avec le gouvernement, les médias et divers intervenants.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature passe à l'étape suivant du processus, nous communiquerons avec vos répondants afin de valider que vous rencontrez les critères des sélection ci-haut mentionnés et que vous possédez les qualités personnelles suivantes:


  • Leadership stratégique, novateur et mobilisateur

  • Motivé par les défis et le changement

  • Excellent sens de l'éthique et d’intégrité personnelle

  • Tact et diplomatie

  • Jugement sûr

  • Excellentes compétences en relations interpersonnelles

  • Collégialité

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi


  • Les personnes nommées doivent se conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique tout au long de leur mandat comme terme et condition d’emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

  • Toutes les personnes nommées seront assujetties à la Loi sur les conflits d'intérêts. De plus, les titulaires de charge publique nommés à temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique.

  • Les personnes nommées devront respecter les normes de probité les plus élevées et démontrer des comportements en milieu de travail empreints de respect, d’égalité et de dignité envers toutes les personnes avec lesquelles elles interagissent au travail, en tout temps. « Le Code de valeurs et d’éthique du secteur public » décrit les valeurs et les comportements attendus des fonctionnaires incluant la valorisation de la diversité et la création d’environnements de travail exempts de harcèlement et de discrimination. Les personnes nommées par le gouverneur en conseil devront défendre et respecter ces valeurs et principes d’une manière positive et active.

  • Nul membre de la Commission non plus que le secrétaire de cette dernière ne peut être partie à un contrat avec la Commission ni être pécuniairement intéressé, soit directement soit indirectement, dans aucun contrat ou ouvrage à l’égard duquel s’emploie ou doit être employée quelque partie des fonds au crédit de la Commission (prévu par la loi).

  • Si vous êtes nommé(e) à ce poste, vous devez résider ou être disposé(e) à déménager à la Ville de Québec ou dans un endroit situé à une distance raisonnable du lieu de travail.

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder. Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.

Comment postuler

L'examen des demandes débutera le 19 février 2020. Les candidats doivent soumettre leur demande en ligne sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Nous encourageons fortement les candidats à présenter leur demande au plus tard à cette date. Les demandes soumises par la suite seront conservées et pourraient être examinées jusqu'à ce qu'il y ait nomination au poste. Votre lettre d'accompagnement doit être adressée à la Directrice adjointe des processus de sélection, Secrétariat du personnel supérieur, Bureau du Conseil privé, et devrait être envoyée par l'entremise de l'application en ligne seulement.

Des instructions sur la façon de présenter une demande de candidature pour une possibilité de nomination se retrouvent sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :