Vice-président, Conseil des arts du Canada

Interface de l’imprimante
Abonnez-vous au flux RSS
Portefeuille :
Patrimoine canadien
Organisation :
Titre du poste :
Vice-président
Type :
Temps partiel
Taux journalier :
310 $ - 375 $
Honoraire annuel :
4 000 $ - 4 700 $
Date d'examen des demandes de candidature :
Le 10 mai 2021
Numéro de la possibilité de nomination :
J0321-0820

Organisme national et public de soutien aux arts, le Conseil des arts du Canada a pour mandat « de favoriser et de promouvoir l’étude et la diffusion des arts ainsi que la production d’œuvres d’art ».

Le Conseil fait valoir et soutient financièrement l’excellence artistique en offrant aux artistes professionnels et aux organismes artistiques canadiens une vaste gamme de subventions, de services, de prix et de paiements. Il contribue au dynamisme d’une scène artistique et littéraire vibrante diversifiée qui suscite l’engagement des Canadiennes et Canadiens envers les arts, enrichit leurs communautés et atteint les marchés internationaux.

Par ses activités de communication, de recherche et de promotion des arts, le Conseil accroît l’intérêt et l’appréciation du public pour les arts. Relevant du Conseil des arts, la Commission canadienne pour l'UNESCO fait la promotion des valeurs et des programmes de l’UNESCO, afin de contribuer à un avenir de paix, d’équité et de durabilité pour les Canadiennes et Canadiens. La Banque d’art du Conseil fait la prestation de programmes de location d’œuvres d’art contemporain et aide à faire avancer l’engagement du public envers les arts contemporains.

Le Conseil des arts est dirigé par un conseil d’administration composé de 11 membres. En tant qu’administrateurs, les membres du conseil d'administration sont responsables de la gouvernance continue de l’organisation. Plus précisément, le conseil d'administration doit surveiller le déroulement des travaux du Conseil des arts du Canada, superviser la gestion et veiller à ce que toute l’attention voulue soit portée aux différentes questions majeures qui concernent l’organisme. Le conseil est également chargé de l’évaluation du rendement du premier dirigeant sur une base annuelle. Le conseil d’administration rend compte au ministre du Patrimoine canadien pour la gestion générale de la société d’État. En cas d’absence du président ou de vacance de son poste, la présidence est assumée par le vice-président.

Vous pourrez trouver d'autres renseignements sur l'organisme et ses activités sur le site Web du Conseil des arts du Canada.

Diversité et Langues officelles

Nous nous engageons à fournir un lieu de travail sain et accessible qui favorise la dignité, l’estime de soi et la capacité de réaliser son plein potentiel. Dans cette optique, toutes les personnes nommées devront prendre des mesures pour promouvoir et maintenir un milieu de travail sain, respectueux, inclusif et exempte de harcèlement.

Une préférence pourrait être accordée aux individus qui appartiennent à l'un des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées et minorités visibles.

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des postulants. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité à vous exprimer dans cette langue.

Afin que votre candidature soit prise en considération, assurez-vous que les renseignements fournis dans votre curriculum vitae et votre lettre de présentation démontrent clairement comment vous répondez à chacun des critères suivants :

Études et expérience


  • Un diplôme d’une université reconnue dans un domaine pertinent ou aurait une combinaison acceptable d’études, de formation liée au poste et/ou d’expérience ;

  • Expérience au sein d’un conseil d’administration, idéalement pour un organisme artistique à but non lucratif ;

  • Expérience à titre de cadre supérieur dans le secteur privé ou le secteur public ;

  • Expérience dans l’élaboration de stratégies, d’objectifs, de plans, et de pratiques de gestion et/ou de pratiques organisationnelles exemplaires, de même que de la gouvernance d’entreprise ;

  • Expérience de travail ou de bénévolat au sein d’organismes du secteur des arts et du secteur culturel ;

  • Expérience dans le secteur des communications, des médias sociaux, tels que la distribution de contenu créatif et numérique, serait considérée comme un atout ;

  • Expérience dans la communauté artistique ou une formation artistique en tant qu’artiste, professionnel des arts, administrateur des arts ou bénévole serait considérée comme un atout ;

  • Expérience dans les domaines de la technologie de l’information, de l’évolution technologique liée au numérique ou de l’environnement de soutien du contenu créatif national serait considérée comme un atout ;

  • Expérience des activités de financement et de génération de revenus serait également considérée comme un atout ; et

  • Expérience de la gestion des finances, des ressources humaines et de l’administration serait considérée comme un atout.

Si votre candidature est retenue pour un examen approfondi, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et aptitudes


  • Connaissance du cadre législatif, du mandat et des activités du Conseil des arts du Canada, ainsi que les priorités stratégiques et des enjeux de politique publique ;

  • Connaissance des principes de saine gouvernance, de la planification stratégique, de la surveillance et de l’évaluation du rendement ;

  • Connaissance des défis et des possibilités actuelles pour les institutions culturelles canadiennes ;

  • Compétences financières et connaissances des attentes du gouvernement fédéral en matière de responsabilisation, de reddition de comptes et de rapports ;

  • Connaissance de la diversité des pratiques culturelles au Canada, y compris les formes non occidentales et autochtones ;

  • Connaissance des secteurs des arts et de la culture du Canada et la familiarité avec un éventail de disciplines artistiques serait considérée comme un atout ;

  • Connaissance dans les secteurs de la technologie de l'information, de l'innovation numérique, et de l'environnement d'appui au contenu créatif national serait considérée comme un atout ;

  • Connaissance des relations gouvernementales, des ressources humaines ou du marketing serait considéré comme un atout ;

  • Capacité d'identifier, d'analyser et de définir des priorités et des stratégies ;

  • Capacité d'établir et de maintenir des relations de travail efficaces avec les membres du conseil et les partenaires et les intervenants du conseil ;

  • Capacité de seconder le président afin qu'il puisse exercer son mandat conformément à la Loi sur le Conseil des Arts du Canada ;

  • Capacité de reconnaître et de traiter les enjeux et tendances émergents, de saisir les occasions qui se présentent, et de formuler des idées et de promouvoir l’innovation ; et

  • Compétences supérieures en communication écrite et orale, et la capacité de gérer les communications avec divers intervenants.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature passe à l'étape suivant du processus, nous communiquerons avec vos répondants afin de valider que vous rencontrez les critères des sélection ci-haut mentionnés et que vous possédez les qualités personnelles suivantes:


  • Une passion et un engagement envers les arts et le secteur culturel

  • Jugement sûr, intégrité et impartialité

  • Normes éthiques élevées

  • Compétences supérieures en relations interpersonnelles

  • Diplomatie, tact et discrétion

  • Collégialité

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi


  • Les personnes nommées doivent se conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique tout au long de leur mandat comme terme et condition d’emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

  • Toutes les personnes nommées seront assujetties à la Loi sur les conflits d'intérêts. De plus, les titulaires de charge publique nommés à temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique.

  • Les personnes nommées devront respecter les normes de probité les plus élevées et démontrer des comportements en milieu de travail empreints de respect, d’égalité et de dignité envers toutes les personnes avec lesquelles elles interagissent au travail, en tout temps. « Le Code de valeurs et d’éthique du secteur public » décrit les valeurs et les comportements attendus des fonctionnaires incluant la valorisation de la diversité et la création d’environnements de travail exempts de harcèlement et de discrimination. Les personnes nommées par le gouverneur en conseil devront défendre et respecter ces valeurs et principes d’une manière positive et active.

  • Les personnes nommées doivent assister aux réunions du conseil d’administration, quatre fois par année, pour un jour et demi chaque, à Ottawa ou ailleurs au Canada quand l’opportunité recommence et participer des conférences téléphoniques au besoin. (Veuillez noter que les réunions en personne ne seront programmées que lorsque cela est sécuritaire).

  • Les personnes nommées doivent s’engager au poste, pour une moyenne de quatre (4) semaines par année.

  • Les personnes nommées doivent se préparer pour les réunions du Conseil en ayant lu tous les documents pertinents, qui sont envoyés aux membres environ une semaine à l'avance.

  • Les personnes nommées doivent agir à titre d'ambassadeur du Conseil des arts du Canada dans votre propre communauté.

  • Les personnes nommées doivent aider le président du conseil d'administration dans l'exercice de ses fonctions, telles que décrites dans la politique de gouvernance du Conseil des arts du Canada.

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder.

Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.

Comment postuler

L'examen des demandes (informations supplémentaires ici) débutera le 10 mai 2021. Les candidats devraient soumettre leur demande en ligne sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Nous encourageons fortement les candidats à présenter leur demande au plus tard à cette date. Les demandes soumises par la suite seront conservées et pourraient être examinées jusqu’à ce qu’il y ait nomination au poste. Votre lettre d’accompagnement doit être adressée à la Directrice adjointe des processus de sélection, Secrétariat du personnel supérieur, Bureau du Conseil privé, et devrait être envoyée par l’entremise de l’application en ligne seulement.

Des instructions sur la façon de présenter une demande de candidature pour une possibilité de nomination se retrouvent sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :