Administrateur du conseil d’administration, Musée canadien des droits de la personne

Interface de l’imprimante
Abonnez-vous au flux RSS
Portefeuille :
Patrimoine canadien
Titre du poste :
Administrateur du conseil d’administration
Type :
Temps partiel
Taux journalier :
275 $ - 325 $
Honoraire annuel :
3 600 $ - 4 200 $
Date d'examen des demandes de candidature :
Le 11 avril 2022
Numéro de la possibilité de nomination :
J0222-0779

Le Musée canadien pour les droits de la personne (« MCDP » ou « Musée ») a été constitué comme société d’État fédérale le 13 mars 2008. C’est le premier musée exclusivement consacré à l’évolution des droits de la personne, à leur avenir et à leur célébration, tel que décrit dans l’article15.2 de la Loi sur les musées, son mandat est « d’explorer le thème des droits de la personne, en mettant un accent particulier sur le Canada, en vue d’accroître la compréhension du public à cet égard, de promouvoir le respect des autres et d’encourager la réflexion et le dialogue. » Le Musée permet aux visiteurs d’explorer l’importance des droits de la personne pour tous en créant des rencontres innovantes et inspirantes sur place, en ligne et dans le monde entier, tout en appliquant les normes professionnelles et éthiques les plus élevées pour soigner, partager et faire connaître les histoires de droits de la personne.

Le MCDP est situé sur des terres ancestrales, sur le territoire visé par le Traité no 1. La vallée de la rivière Rouge est aussi la terre d’origine des Métis. L’eau du Musée provient de la Première Nation de Shoal Lake 40. La relation du Musée avec ces terres et tous les peuples autochtones est au cœur de toutes ses activités et continuera à guider le travail du Musée.

Le Musée est tenu de rendre compte au Parlement par l’intermédiaire du ministre du Patrimoine canadien. En tant que musée national, le MCDP joue un rôle essentiel pour :


  • préserver et promouvoir notre patrimoine au pays et à l’étranger ;

  • contribuer à la mémoire collective et au sentiment d’identité de tous les Canadiens ; et

  • inspirer la recherche, l’apprentissage et le divertissement qui appartiennent à tous les Canadiens.


Le Musée est régi par un conseil d’administration composé d’un président, d’un vice-président et de neuf autres administrateurs. Le conseil d’administration a la responsabilité de veiller à l’administration générale du Musée et doit fournir des conseils stratégiques à la direction et de surveiller les activités de l’organisation. Il a le devoir d’agir dans l’intérêt fondamental du Musée et de faire preuve de prudence et de diligence raisonnable. Le conseil est également chargé d’évaluer le rendement du directeur sur une base annuelle.

De plus, le conseil d’administration a la responsabilité première de veiller à ce que les principes de diversité, d’équité et d’inclusion soient appliqués aux opérations du conseil et du MCDP dans son ensemble.

Les administrateurs sont également des ambassadeurs du Musée et sont appelés à galvaniser le soutien pour le Musée et à inspirer une culture de philanthropie.

Diversité et Langues officielles

Nous nous engageons à fournir un lieu de travail sain et accessible qui favorise la dignité, l’estime de soi et la capacité de réaliser pleinement son potentiel. Dans cette optique, toutes les personnes nommées devront prendre des mesures pour promouvoir et maintenir un milieu de travail sain, respectueux, inclusif et exempte de harcèlement.

Une préférence pourrait être accordée aux individus qui appartiennent à l'un des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées et minorités visibles.

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des postulants. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité à vous exprimer dans cette langue.

Afin que votre candidature soit prise en considération, assurez-vous que les renseignements fournis dans votre curriculum vitae et votre lettre de présentation démontrent clairement comment vous répondez à chacun des critères suivants :

Études et expérience


  • Un diplôme d’une université reconnue dans un domaine d’études pertinent ou une combinaison acceptable d’études, de formation liée au poste et/ou d’expérience ;

  • Un titre professionnel comptable (CPA) serait considéré comme un atout ;

  • Expérience à titre de membre d’un conseil d’administration d’une organisation universitaire, privé, sans but lucratif ou du secteur public ;

  • Expérience dans la gouvernance, la gestion des finances et des ressources humaines serait considérée comme un atout ;

  • Une expérience de travail ou de prestation de services de consultation/conseil aux musées et/ou d’autres institutions culturelles seraient un atout ;

  • Expérience dans la levée de fonds au sein d'institutions culturelles et de la production de revenus autonome serait un atout ; et

  • Expérience dans le processus d’identification des principaux risques d’entreprise et dans l’assurant que la direction a mis en œuvre les systèmes appropriés pour gérer les risques serait un atout.

Si votre candidature est retenue pour un examen approfondi, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et aptitudes


  • Connaissance du cadre législatif, du mandat et des activités du Musée canadien pour les droits de la personne, ainsi que les priorités stratégiques et des enjeux de politique publique ;

  • Connaissance des défis et des possibilités actuelles pour les institutions culturelles canadiennes ;

  • Connaissance des pratiques de diversité et d’inclusion ainsi que d’engagement et d’inclusion des autochtones dans un cadre institutionnel ;

  • Connaissance des relations gouvernementales, des ressources humaines, ou de la promotion et du marketing serait un atout ;

  • Connaissance dans les secteurs de la technologie de l'information, de l'évolution technologique liée au numérique et de l'environnement d'appui au contenu créatif national, serait un atout ;

  • Capacité d’identifier, d’analyser, et de définir des priorités et des stratégies ;

  • Capacité d’établir et de maintenir des relations de travail efficaces avec les membres du conseil et les intervenants du conseil ;

  • Capacité de stimuler les débats et les discussions entre les membres du conseil ; et

  • Capacité de reconnaître et de traiter les enjeux et tendances émergents, de saisir les occasions qui se présentent, et de progresser les idées et l’innovation.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature passe à l'étape suivant du processus, nous communiquerons avec vos références afin de valider que vous rencontrez les critères des sélection ci-haut mentionnés et que vous possédez les qualités personnelles suivantes:


  • Un engagement à promouvoir le respect, l’équité, l’inclusion et à modéliser des comportements antiracistes et responsables

  • Jugement sûr, intégrité et impartialité

  • Normes éthiques élevées

  • Compétences supérieures en relations interpersonnelles

  • Diplomatie, tact et discrétion

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi


  • Les personnes nommées doivent se conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique tout au long de leur mandat comme terme et condition d’emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

  • Toutes les personnes nommées seront assujetties à la Loi sur les conflits d'intérêts. De plus, les titulaires de charge publique nommés à temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique.

  • Les personnes nommées devront respecter les normes de probité les plus élevées et démontrer des comportements en milieu de travail empreints de respect, d’égalité et de dignité envers toutes les personnes avec lesquelles elles interagissent au travail, en tout temps. « Le Code de valeurs et d’éthique du secteur public » décrit les valeurs et les comportements attendus des fonctionnaires incluant la valorisation de la diversité et la création d’environnements de travail exempts de harcèlement et de discrimination. Les personnes nommées par le gouverneur en conseil devront défendre et respecter ces valeurs et principes d’une manière positive et active.

  • Ne sont admissibles à devenir membres du conseil que les citoyens canadiens « prévue par la loi ».

  • Le conseil dans son ensemble se réunit au moins cinq fois par année. Les Comités du Conseil se réunissent par vidéo-conférence préalablement à chaque réunion du Conseil. Vous devez, vous préparer pour ces réunions et y participer activement. La participation à des réunions supplémentaires tenues par conférence téléphonique ou vidéo-conférence est également requise.

  • Ce poste demande environ 18 à 22 jours de temps par année.

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder.

Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.

Comment postuler

L'examen des demandes (informations supplémentaires ici) débutera le 11 avril 2022. Les candidats devraient soumettre leur demande en ligne sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Nous encourageons fortement les candidats à présenter leur demande au plus tard à cette date. Les demandes soumises par la suite seront conservées et pourraient être examinées jusqu’à ce qu’il y ait nomination au poste. Votre lettre d’accompagnement doit être adressée à la Directrice adjointe des processus de sélection, Secrétariat du personnel supérieur, Bureau du Conseil privé, et devrait être envoyée par l’entremise de l’application en ligne seulement.

Des instructions sur la façon de présenter une demande de candidature pour une possibilité de nomination se retrouvent sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :