Administrateur (Fédéral), Administration portuaire de Toronto

Interface de l’imprimante
Abonnez-vous au flux RSS
Portefeuille :
Transports
Titre du poste :
Administrateur (Fédéral)
Type :
Temps partiel
Taux journalier :
500 $ - 700 $
Honoraire annuel :
5 000 $ - 10 000 $
Location :
Toronto (Ontario)
Date d'examen des demandes de candidature :
Le 11 janvier 2021
Numéro de la possibilité de nomination :
J1120-1620

L’Administration portuaire de Toronto (faisant affaire sous le nom de « PortsToronto »), opère l'un des plus grands ports intérieurs au Canada, se trouve sur la rive nord-ouest du lac Ontario. Le mandat de l’Administration est de gérer efficacement L’Aéroport Billy Bishop, Port de Toronto et la Marina de l’avant-port de façon autonome et permettant à l’autorité de réinvestir les fonds dans l’infrastructure de transport, la sécurité maritime, la protection environnemental et les programmes communautaires.

Le conseil d’administration est essentiellement responsable d’établir l’orientation stratégique et de surveiller le déroulement et les opérations de l’Administration portuaire. Le conseil d’administration désigne le premier dirigeant de l’Administration portuaire, surveille le rendement de la gestion et s’assure que des contrôles internes sont en place pour gérer les risques qui se rattachent aux activités de l'Administration portuaire en plus de garantir la protection des finances de celle-ci et l’exactitude de ses rapports financiers.

Diversité et Langues officelles

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des postulants. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité à vous exprimer dans cette langue. Une préférence pourrait être accordée aux individus qui appartiennent à l'un des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées et minorités visibles.

Afin que votre candidature soit prise en considération, assurez-vous que les renseignements fournis dans votre curriculum vitae et votre lettre de présentation démontrent clairement comment vous répondez à chacun des critères suivants :

Études et expérience


  • Diplôme d’une université reconnue dans un domaine pertinent ou une combinaison équivalente et acceptable d’études, de formation liée à l’emploi ou d’expérience ;

  • Expérience à titre de membre d’un conseil d’administration pour une organisation du secteur public ou privé, ou de cadre supérieur responsable devant des parties intéressées du secteur public ou privé ;

  • Expérience de la mise en œuvre de pratiques exemplaires et de principes modernes relatifs à la gouvernance d’une société dans une culture de responsabilisation et de transparence ;

  • Expérience de la gestion des ressources humaines et financières ;

  • Expérience dans le secteur du transport ou dans le milieu des affaires (de préférence dans le milieu maritime ou le secteur aérien) ; et

  • Expérience dans un ou plusieurs des domaines suivants : gestion de projets; génie; transport maritime ou ferroviaire; relations publiques; droit; communications; relations avec la collectivité; engagement des intervenants.

Si votre candidature est retenue pour un examen approfondi, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et aptitudes


  • Connaissance du mandat et des activités commerciales de l'Administration portuaire de Toronto et bonne compréhension du milieu législatif dans lequel elle évolue ;

  • Connaissance des rôles et responsabilités de l'administrateur, le/la président(e)-directeur/directrice général(e), et l'équipe de gestion de l'Administration portuaire ;

  • Connaissances de gouvernance efficace et des principes de gestion de risque, aux niveaux administratif et organisationnel ;

  • Connaissance en gestion des ressources humaines et du domaine financier ;

  • Capacité de prévoir les questions émergentes et de mener des changements organisationnels ;

  • Capacité d’établir des relations de travail efficaces avec les membres du conseil d'administration, les partenaires d’affaires de la société et les intervenants ;

  • Capacité d’établir des relations de travail efficaces avec les communautés autochtones locaux ; et

  • Capacités supérieures en matière de communication à l'oral et à l'écrit.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature passe à l'étape suivant du processus, nous communiquerons avec vos répondants afin de valider que vous rencontrez les critères des sélection ci-haut mentionnés et que vous possédez les qualités personnelles suivantes:


  • Discernement

  • Normes d'éthique élevées et intégrité

  • Habiletés interpersonnelles supérieures

  • Tact et diplomatie

  • Réflexion stratégique

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi


  • Les personnes nommées doivent se conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique tout au long de leur mandat comme terme et condition d’emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

  • Toutes les personnes nommées seront assujetties à la Loi sur les conflits d'intérêts. De plus, les titulaires de charge publique nommés à temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique.

  • Les personnes nommées devront respecter les normes de probité les plus élevées et démontrer des comportements en milieu de travail empreints de respect, d’égalité et de dignité envers toutes les personnes avec lesquelles elles interagissent au travail, en tout temps. « Le Code de valeurs et d’éthique du secteur public » décrit les valeurs et les comportements attendus des fonctionnaires incluant la valorisation de la diversité et la création d’environnements de travail exempts de harcèlement et de discrimination. Les personnes nommées par le gouverneur en conseil devront défendre et respecter ces valeurs et principes d’une manière positive et active.

  • La Loi maritime du Canada stipule que les personnes suivantes ne peuvent être administrateurs d’une Administration portuaire (prévu par la loi) :

    1. les maires, conseillers, dirigeants et employés des municipalités mentionnées dans les lettres patentes ;

    2. les membres d’une assemblée législative provinciale ou un dirigeant ou employé de la fonction publique ou d’une société d’État d’une province, mentionnée dans les lettres patentes ;

    3. un sénateur ou un membre de la Chambre des communes ;

    4. les dirigeants et employés de l’administration publique fédérale, d’une société d’État fédérale ou d’une administration portuaire ;

    5. les personnes qui ne sont pas résidents du Canada au sens du paragraphe 2(1) de la Loi canadienne sur les sociétés par actions ;

    6. les administrateurs, dirigeants et employés d’un utilisateur du port ;

    7. les personnes âgées de moins de 18 ans ;

    8. les personnes atteintes d’une déficience mentale qui ont été reconnues comme telles par un tribunal au Canada ou à l’étranger ; ou

    9. une faillite non libéré.



  • Une préférence pourrait être accordée aux individus qui résident dans la Région du Grand Toronto, Ontario ou à une distance raisonnable.

  • Le candidat retenu doit être prêt à participer à des réunions du conseil d'administration tel que stipulé par l'Administration portuaire, ainsi qu’à des sous-comités, des assemblées générales annuelles ou d'autres fonctions connexes. L’Administration portuaire prévoit jusqu’à 40 réunions de conseil par an, incluant les réunions des sous-comités.

  • * Veuillez noter que le Conseil a approuvé une réduction de 20 % en frais pour l’année fiscale 2020 en réponse aux défis reliés à la pandémie de COVID-19.

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder.

Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.

Comment postuler

L'examen des demandes débutera le 11 janvier 2021. Les candidats devraient soumettre leur demande en ligne sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Nous encourageons fortement les candidats à présenter leur demande au plus tard à cette date. Les demandes soumises par la suite seront conservées et pourraient être examinées jusqu'à ce qu'il y ait nomination au poste. Votre lettre d'accompagnement doit être adressée à la Directrice adjointe des processus de sélection, Secrétariat du personnel supérieur, Bureau du Conseil privé, et devrait être envoyée par l'entremise de l'application en ligne seulement.

Des instructions sur la façon de présenter une demande de candidature pour une possibilité de nomination se retrouvent sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :