Commissaire du gouvernement à la cinématographie, Office national du film

Interface de l’imprimante
Abonnez-vous au flux RSS
Portefeuille :
Patrimoine canadien
Organisation :
Titre du poste :
Commissaire du gouvernement à la cinématographie
Type :
Temps plein
Échelle salariale :
223 800 $ - 263 200 $/année
Location :
Montréal (Québec)
Date d'examen des demandes de candidature :
Le 16 juin 2022
Numéro de la possibilité de nomination :
J0422-1613

L’Office national du film du Canada est reconnu comme l’un des grands laboratoires de création du monde. À titre de producteur et distributeur public, son mandat est de produire et de distribuer des œuvres audiovisuelles distinctives, pertinentes, ainsi que novatrices, lesquelles font mieux comprendre les enjeux auxquels fait face la population canadienne et qui font connaître les valeurs et points de vue canadiens au pays et dans le monde. Au fil des décennies, il est devenu la norme en matière d’innovation audiovisuelle au Canada et joue un rôle important en soulignant les changements et les événements marquants de la société canadienne. L’Office national du film du Canada remplit ses responsabilités en investissant constamment de nouveaux champs de création, que ce soit en documentaire, en animation d’auteur ou en production interactive. Il met à profit les possibilités artistiques et technologiques qui se présentent dans le paysage médiatique en plus de collaborer avec des cinéastes émergents et établis, des créateurs, des coproducteurs dans toutes les régions du Canada, des communautés autochtones, des communautés culturellement diverses ainsi que des partenaires internationaux. La créativité et la pertinence sociale sont au cœur de ses productions. Ses productions audiovisuelles donnent un aperçu particulier de la diversité et de la vitalité de notre culture et constituent un élément essentiel de notre patrimoine national. Ses succès internationaux confèrent à la cinématographie canadienne un rayonnement inégalable et confirment l’excellence de ses créations.

L’Office national du film est composé actuellement de huit membres, soit le commissaire du gouvernement à la cinématographie qui agit à titre de président(e), le ou la directeur(trice) générale de Téléfilm Canada, et six autres membres nommés à temps partiel par le gouverneur en conseil. Le rôle du ou de la président(e) et commissaire est principalement d’assurer un leadership et une direction à l’organisme en formulant son orientation stratégique et en veillant à ce que l’institution réalise son mandat et ses objectifs de manière efficace.

Diversité et Langues officielles

Nous nous engageons à fournir un lieu de travail sain et accessible qui favorise la dignité, l’estime de soi et la capacité de réaliser pleinement son potentiel. Dans cette optique, toutes les personnes nommées devront prendre des mesures pour promouvoir et maintenir un milieu de travail sain, respectueux, inclusif et exempte de harcèlement.

Une préférence pourrait être accordée aux individus qui appartiennent à l'un des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées et minorités visibles.

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des postulants. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité à vous exprimer dans cette langue.

Afin que votre candidature soit prise en considération, assurez-vous que les renseignements fournis dans votre curriculum vitae et votre lettre de présentation démontrent clairement comment vous répondez à chacun des critères suivants :

Études et expérience


  • Diplôme d’une université reconnue dans un domaine d’études pertinent, ou combinaison acceptable d’études, de formation et/ou d’expérience équivalentes ;

  • Expérience importante de la direction et de la gestion au niveau de la haute direction au sein d’une entreprise du secteur public ou privé, y compris la gestion des ressources humaines et des finances, idéalement avec une orientation vers le commerce international ;

  • Expérience de la gestion stratégique, de la gestion de changement organisationnel et de la mise en œuvre de principes et de pratiques exemplaires modernes en matière de gouvernance d’entreprise ;

  • Expérience relative à la reddition de compte et/ou à la participation à un conseil d’administration et avec des hauts fonctionnaires du gouvernement, et de l’établissement et du maintien de relations multipartites productives avec des organisations partenaires et des intervenants divers ;

  • Expérience dans le secteur culturel (notamment des industries du film, de la télévision, de la vidéo ou des nouveaux médias) et le secteur numérique ;

  • Expérience de la méthodologie et des approches de la cohésion sociale, y compris la création de consensus et de partenariats, serait un atout ; et

  • Expérience du travail dans un milieu d’affaires dynamique et concurrentiel, avec un historique de développement de partenariats industriels innovants, tant au niveau national qu'international, en vue de promouvoir le Canada sur la scène mondiale, serait un atout.

Si votre candidature est retenue pour un examen approfondi, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et aptitudes


  • Connaissance du mandat, des principales activités et des productions de l’Office national du film du Canada, de même que de son histoire et de la place qu’il occupe au sein des collectivités cinématographiques canadienne et internationale ;

  • Connaissance des défis et des possibilités actuels pour les industries canadiennes du cinéma, de la télévision et des médias numériques, à l'échelle nationale et à l'étranger ;

  • Connaissance du domaine financier et des principes et des pratiques de saine gestion, de gestion du risque et de bonne gouvernance d’entreprise ;

  • Connaissance de la planification d’entreprise stratégique, de la surveillance et de l’évaluation du rendement d’entreprise ;

  • Connaissance des partenaires et intervenants de l’Office national du film du Canada, ainsi que les tendances mondiales et émergentes et des nouvelles technologies ;

  • Capacité à positionner l'organisation pour faire en sorte qu'elle réponde au monde numérique en évolution rapide et aux besoins changeants des auditoires ;

  • Capacité de gérer et d’établir la vision de l’entreprise, le leadership organisationnel, et de donner l’orientation stratégique pour permettre de réaliser le mandat et les objectifs de l’Office national du film du Canada ;

  • Capacité de canaliser les énergies et les talents des employés de l’Office national du film du Canada et de les motiver à réaliser les objectifs de l’organisation ;

  • Capacité d'établir des relations de travail efficaces avec la direction de l’organisation, le ministre du Patrimoine canadien, son cabinet, la sous-ministre du Patrimoine canadien de même qu’avec les intervenants et les partenaires clés de l’Office national du film du Canada ; et

  • Capacité supérieure en matière de communication, à l’écrit et à l’oral, et la capacité de gérer les interactions avec divers intervenants et de comparaître devant des comités parlementaires au besoin.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature passe à l'étape suivant du processus, nous communiquerons avec vos références afin de valider que vous rencontrez les critères des sélection ci-haut mentionnés et que vous possédez les qualités personnelles suivantes:


  • Connaître le domaine de l'audiovisuel, y compris la production et la distribution des œuvres audiovisuelles et des médias numériques

  • Un engagement fort en faveur du projet visant à favoriser la cohésion sociale entre diverses communautés

  • Leadership stratégique et innovateur

  • Sens de l'éthique et intégrité personnelle supérieurs

  • Tact et diplomatie

  • Compétences supérieures en relations interpersonnelles

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi


  • Les personnes nommées doivent se conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique tout au long de leur mandat comme terme et condition d’emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

  • Toutes les personnes nommées seront assujetties à la Loi sur les conflits d'intérêts. De plus, les titulaires de charge publique nommés à temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique.

  • Les personnes nommées devront respecter les normes de probité les plus élevées et démontrer des comportements en milieu de travail empreints de respect, d’égalité et de dignité envers toutes les personnes avec lesquelles elles interagissent au travail, en tout temps. « Le Code de valeurs et d’éthique du secteur public » décrit les valeurs et les comportements attendus des fonctionnaires incluant la valorisation de la diversité et la création d’environnements de travail exempts de harcèlement et de discrimination. Les personnes nommées par le gouverneur en conseil devront défendre et respecter ces valeurs et principes d’une manière positive et active.

  • Les personnes susceptibles d’être nommées à l’Office ne peuvent avoir un intérêt pécuniaire, direct ou indirect, dans une activité commerciale filmique, individuellement, comme actionnaire ou associé, ou à quelque autre titre que ce soit. « prévu par la loi »

  • Si vous êtes nommé(e) à ce poste, vous devez résider dans un endroit situé à une distance raisonnable du, ou être prêt(e) à voyager fréquemment au, siège social de l'Office national du film à Montréal (Québec).

  • Si vous êtes nommé(e) à ce poste, vous devez être disposé(e) à voyager partout au Canada et à l’étranger.

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder.

Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.

Comment postuler

L'examen des demandes (informations supplémentaires ici) débutera le 16 juin 2022. Les candidats devraient soumettre leur demande en ligne sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Nous encourageons fortement les candidats à présenter leur demande au plus tard à cette date. Les demandes soumises par la suite seront conservées et pourraient être examinées jusqu’à ce qu’il y ait nomination au poste. Votre lettre d’accompagnement doit être adressée à la Directrice adjointe des processus de sélection, Secrétariat du personnel supérieur, Bureau du Conseil privé, et devrait être envoyée par l’entremise de l’application en ligne seulement.

Des instructions sur la façon de présenter une demande de candidature pour une possibilité de nomination se retrouvent sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :