Ombudsman, Bureau de l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels

Interface de l’imprimante
Abonnez-vous au flux RSS
Portefeuille :
Justice
Titre du poste :
Ombudsman
Type :
Temps plein
Échelle salariale :
141 700 $ - 166 600 $/année
Date d'examen des demandes de candidature :
Le 9 mars 2022
Numéro de la possibilité de nomination :
J0122-1322

Le Bureau de l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels est une ressource indépendante pour les victimes d'actes criminels au Canada.

Le mandat de l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels porte exclusivement sur des questions qui relèvent de la responsabilité fédérale. Les responsabilités de l'ombudsman incluent :


  • Faciliter aux victimes d'actes criminels l'accès aux programmes et aux services en leur fournissant des renseignements et des services d'orientation ;

  • Sensibiliser davantage les responsables du système de justice et les responsables de l'élaboration des politiques aux besoins et aux préoccupations des victimes, ainsi qu'aux lois applicables à l'égard des victimes, y compris la promotion de la Charte canadienne des droits des victimes et les principes énoncés dans la Déclaration canadienne des principes fondamentaux de justice relatifs aux victimes de la criminalité ;

  • Cerner les nouvelles questions et explorer les problèmes systémiques qui ont une incidence négative sur les victimes d'actes criminels ;

  • Proposer des solutions qui favorisent les intérêts des victimes d'actes criminels, en particulier ceux qui sont vulnérables ou marginalisés, qui sont compatibles avec la Charte canadienne des droits et libertés ; et

  • Traiter les plaintes des victimes concernant le respect de la Charte canadienne des droits des victimes et des dispositions de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition qui s'appliquent aux victimes de délinquants sous surveillance fédérale, conformément aux mécanismes internes de traitement des plaintes des ministères et organismes fédéraux concernés.


L'ombudsman joue également un rôle important dans les affaires publiques, notamment la communication avec les parties prenantes, les médias et le public dans diverses instances, parfois à l'échelle internationale.

Diversité et Langues officielles

Nous nous engageons à fournir un lieu de travail sain et accessible qui favorise la dignité, l’estime de soi et la capacité de réaliser pleinement son potentiel. Dans cette optique, toutes les personnes nommées devront prendre des mesures pour promouvoir et maintenir un milieu de travail sain, respectueux, inclusif et exempte de harcèlement.

Une préférence pourrait être accordée aux individus qui appartiennent à l'un des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées et minorités visibles.

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des postulants. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité à vous exprimer dans cette langue.

Afin que votre candidature soit prise en considération, assurez-vous que les renseignements fournis dans votre curriculum vitae et votre lettre de présentation démontrent clairement comment vous répondez à chacun des critères suivants :

Études et expérience


  • Un diplôme d'une université reconnue dans une discipline pertinente tel en droit, en psychologie, en criminologie, en victimologie, en travail social, en administration publique ou en sociologie, ou une combinaison d'éducation équivalente et d'expérience liées à l'emploi ;

  • Expérience significative dans la gestion des ressources financières et humaines au niveau de la haute direction ;

  • Expérience significative au sein du système de justice pénale du Canada, y compris le système correctionnel ou la défense des droits des victimes ;

  • Expérience dans la mise en œuvre des principes modernes de gouvernance d'entreprise et des meilleures pratiques ;

  • Expérience dans la gestion d'une fonction de plaintes, d'une fonction d'examen ou d'une fonction d'enquête ; et

  • Expérience démontrée dans le développement et la promotion de partenariats productifs.

Si votre candidature est retenue pour un examen approfondi, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et aptitudes


  • Connaissance du mandat du bureau de l'ombudsman fédérale des victimes d'actes criminels ;

  • Connaissance du système de justice pénale canadien et des responsabilités respectives des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux;

  • Connaissance de la politique des services correctionnels et de la Commission des libérations conditionnelles du Canada, ainsi que celle de la Charte canadienne des droits des victimes, du Code criminel et de la Charte canadienne des droits et libertés ; 

  • Connaissance des poursuites relatives aux infractions au Code criminel au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut et aux services fournis par les coordonnateurs des témoins de la Couronne dans ces régions ;

  • Connaissance de l'aide offerte au niveau fédéral aux Canadiens victimes d'actes criminels ;

  • Solides compétences en leadership et en gestion ;

  • Excellente compétences en matière de communication, à l'oral et à l'écrit, et la capacité de gérer les communications avec divers intervenants ;

  • Capacité d'appliquer la pensée analytique, interprétative et évaluative aux situations sensible et complexe ; et

  • Capacité d'anticiper les conséquences à court et à long terme de ses stratégies.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature passe à l'étape suivant du processus, nous communiquerons avec vos références afin de valider que vous rencontrez les critères des sélection ci-haut mentionnés et que vous possédez les qualités personnelles suivantes:


  • Intégrité, discrétion et éthique professionnelle

  • Excellent jugement

  • Compétences interpersonnelles supérieures

  • Impartialité et équité

  • Flexibilité et résilience

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi


  • Les personnes nommées doivent se conformer aux Lignes directrices en matière d'éthique et d'activités politiques à l'intention des titulaires de charge publique tout au long de leur mandat comme condition d'emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

  • Toutes les personnes nommées seront assujetties à la Loi sur les conflits d'intérêts. De plus, les titulaires de charge publique nommés à temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d'intérêts et à l'éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens et exigibilité ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d'information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d'intérêts et à l'éthique.

  • Les personnes nommées doivent observer les normes de probité les plus élevées et adopter en milieu de travail des comportements assurant le respect, l'égalité et la dignité de toutes les personnes avec lesquelles elles interagissent au travail, en tout temps. Le Code de valeurs et d'éthique du secteur public décrit les valeurs et comportements attendus des fonctionnaires, y compris la valorisation de la diversité et la création de milieux de travail exempts de harcèlement et de discrimination. Les personnes nommées par décret doivent respecter et défendre ces valeurs et principes d’une manière positive et active.

  • Si vous êtes nommé(e) à ce poste, vous devez résider ou être disposé(e) à déménager dans la région de la capitale nationale ou dans un endroit situé à une distance raisonnable du lieu de travail.

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder.

Un bassin de candidat(e)s qualifié(e)s pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.

Comment postuler

L'examen des demandes (informations supplémentaires ici) débutera le 9 mars 2022. Les candidat(e)s devraient soumettre leur demande en ligne sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Nous encourageons fortement les candidat(e)s à présenter leur demande au plus tard à cette date. Les demandes soumises par la suite seront conservées et pourraient être examinées jusqu’à ce qu’il y ait nomination au poste. Votre lettre d’accompagnement doit être adressée à la Directrice adjointe des processus de sélection, Secrétariat du personnel supérieur, Bureau du Conseil privé, et devrait être envoyée par l’entremise de l’application en ligne seulement.

Des instructions sur la façon de présenter une demande de candidature pour une possibilité de nomination se retrouvent sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :