Membre, Bureau canadien d'enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des transports

Interface de l’imprimante
Abonnez-vous au flux RSS
Portefeuille :
Président du Conseil privé de la Reine pour le Canada
Titre du poste :
Membre
Type :
Temps plein ou temps partiel
Échelle salariale :
130 700 $ - 153 700 $/année
Taux journalier :
655 $ - 770 $
Location :
Ottawa (Ontario)
Date d'examen des demandes de candidature :
Le 15 mars 2020
Numéro de la possibilité de nomination :
J0120-0239

Le Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des transports (ci-après le « Bureau »), communément appelé le Bureau de la sécurité des transports du Canada, est un organisme fédéral indépendant qui est régi par la Loi sur le Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des transports et qui rend compte au Parlement par l’entremise de la Présidente du Conseil privé de la Reine pour le Canada. Le Bureau joue un rôle clé dans le système de transport canadien, en menant des enquêtes indépendantes sur les accidents dans les modes de transport aérien, maritime, ferroviaire et par pipeline, dans le seul objectif d’améliorer la sécurité des transports. Le Bureau, qui est formé d’au plus cinq membres, dont la présidente, formule des constatations quant aux causes et aux facteurs contributifs, relève les lacunes en matière de sécurité, fait des recommandations et publie des rapports sur ses enquêtes et ses conclusions.

Les membres du Bureau s’assurent que les rapports d’enquête sur les accidents de transport résultent d’une analyse objective et compétente des défaillances en matière de sécurité dans le réseau de transport national et il formule des recommandations pour remédier à ces lacunes.

Langues officielles et diversité

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des postulants. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité à vous exprimer dans cette langue. Une préférence pourrait être accordée aux individus qui appartiennent à l'un des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées et de minorités visibles.

Afin que votre candidature soit prise en considération, assurez-vous que les renseignements fournis dans votre curriculum vitae et votre lettre de présentation démontrent clairement comment vous répondez à chacun des critères suivants :

Études et expérience


  • Grade d’une université reconnue dans un domaine d’études pertinent ou une combinaison acceptable d’études, de formation liée au poste et/ou d’expérience ;

  • Expérience de travail dans l’industrie des transports réglementée par le gouvernement fédéral (c’est-à-dire transport aérien, maritime, ferroviaire ou par pipeline), ou dans le domaine des performances humaines et de la sécurité des systèmes ;

  • Expérience manifestée de l’interprétation et de l’application des lois dans le contexte d’enquêtes ou d’examens indépendants ;

  • Expérience de l’élaboration de politiques dans le contexte d’enquêtes sur les transports ;

  • Expérience de l’établissement, du maintien et de la gestion de relations de travail fructueuses ; et

  • Expérience manifestée de la prise de décisions, idéalement dans des dossiers techniques complexes.

Si votre candidature est retenue pour un examen approfondi, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et aptitudes


  • Bonne connaissance du mandat du Bureau ainsi que des lois et des règlements qui le régissent, y compris en ce qui concerne son indépendance ;

  • Connaissance et compréhension d’au moins un des modes de transport relevant de la competence fédérale ;

  • Connaissance et compréhension des nouvelles tendances et des dossiers d’actualité relatifs à la sécurité dans les domaines du transport aérien, maritime, ferroviaire ou par pipeline ;

  • Connaissance des concepts de la performance humaine et de la sécurité des systèmes ;

  • Compréhension générale des méthodes et des processus d’enquête, et connaissance de la façon dont sont menées les enquêtes indépendantes et des principes du droit administratif et de la justice naturelle ;

  • Capacité d’interpréter et d’appliquer les lois, règlements, politiques et autres documents pertinents dans le cadre d’un processus décisionnel ;

  • Capacité d’analyser des renseignements techniques complexes et de synthétiser des données clés ;

  • Capacité d’axer sa réflexion sur des concepts et des stratégies ;

  • Capacité de travailler avec efficience et efficacité avec le personnel et avec un Bureau collégial (c’est-à-dire dans le cadre d’un modèle fondé sur le partage des pouvoirs) ;

  • Capacité de démontrer un solide sens du leadership ; et

  • Capacité supérieure de communiquer de vive voix et par écrit, ainsi que la capacité de rédiger des analyses, des recommandations et des rapports clairs et concis.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature passe à l'étape suivant du processus, nous communiquerons avec vos répondants afin de valider que vous rencontrez les critères des sélection ci-haut mentionnés et que vous possédez les qualités personnelles suivantes:


  • Normes d’éthique élevées et intégrité

  • Jugement sûr

  • Faculté d’adaptation et souplesse

  • Tact et discrétion

  • Impartialité

  • Excellent entregent

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi


  • Les personnes nommées doivent se conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique tout au long de leur mandat comme terme et condition d’emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

  • Toutes les personnes nommées seront assujetties à la Loi sur les conflits d'intérêts. De plus, les titulaires de charge publique nommés à temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique.

  • Les personnes nommées devront respecter les normes de probité les plus élevées et démontrer des comportements en milieu de travail empreints de respect, d’égalité et de dignité envers toutes les personnes avec lesquelles elles interagissent au travail, en tout temps. « Le Code de valeurs et d’éthique du secteur public » décrit les valeurs et les comportements attendus des fonctionnaires incluant la valorisation de la diversité et la création d’environnements de travail exempts de harcèlement et de discrimination. Les personnes nommées par le gouverneur en conseil devront défendre et respecter ces valeurs et principes d’une manière positive et active.

  • Les membres ne peuvent, directement ou indirectement, à quelque titre que ce soit :

    1. s’occuper d’une entreprise ou d’une exploitation de transport aérien, maritime, ferroviaire ou par pipeline ;

    2. avoir des intérêts dans une telle entreprise ou exploitation ou dans la fabrication ou la distribution de matériel de l’un ou l’autre de ces types de transport, sauf si la distribution n’a qu’un caractère secondaire par rapport à l’ensemble des activités de commercialisation des marchandises (prévu par la loi).



  • Les membres ne peuvent non plus accepter ni occuper de charges ou fonctions ni se livrer à une activité incompatible avec l’exercice des attributions que leur confère la présente loi (prévus par la loi).

  • Vous devez résider ou être disposé(e) à déménager à la région de la capitale nationale ou dans un endroit situé à une distance raisonnable du lieu de travail.

  • Vous devez être disposé(e) à voyager fréquemment dans tout le Canada.

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder. Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.

Comment postuler

L'examen des demandes débutera le 15 mars 2020. Les candidats doivent soumettre leur demande en ligne sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Nous encourageons fortement les candidats à présenter leur demande au plus tard à cette date. Les demandes soumises par la suite seront conservées et pourraient être examinées jusqu'à ce qu'il y ait nomination au poste. Votre lettre d'accompagnement doit être adressée à la Directrice adjointe des processus de sélection, Secrétariat du personnel supérieur, Bureau du Conseil privé, et devrait être envoyée par l'entremise de l'application en ligne seulement.

Des instructions sur la façon de présenter une demande de candidature pour une possibilité de nomination se retrouvent sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :