Président (nommé par le gouverneur en conseil fédéral et du lieutenant-gouverneur de la province), Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers

Interface de l’imprimante
Abonnez-vous au flux RSS
Portefeuille :
Ressources naturelles
Titre du poste :
Président (nommé par le gouverneur en conseil fédéral et du lieutenant-gouverneur de la province)
Type :
Temps partiel
Taux journalier :
400 $
Honoraire annuel :
5 000 $
Location :
St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador)
Date d'examen des demandes de candidature :
Le 21 décembre 2018
Numéro de la possibilité de nomination :
J1018-0448

L’Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers est un organisme mixte indépendant créé par les gouvernements du Canada et de Terre-Neuve-et-Labrador. Il est chargé de la réglementation des activités d’exploitation des hydrocarbures dans la région extracôtière de Terre-Neuve-et-Labrador, notamment :


  • la santé et la sécurité des travailleurs des installations en mer ;

  • la protection de l’environnement au cours des activités d’exploitation des hydrocarbures ;

  • la gestion et la conservation des ressources pétrolières extracôtières ;

  • la conformité aux dispositions de la Loi de mise en œuvre de l'Accord atlantique Canada-Terre-Neuve-et-Labrador qui traitent des emplois et des retombées industrielles ;

  • de l’émission de permis pour la prospection et la mise en valeur des ressources extracôtières ; et

  • de l’évaluation des ressources, de la collecte de données, de la récupération et de la distribution.


L’Office est composé du président et de six membres à temps partiel, ainsi que d’un personnel comptant 86 employés. Il relève du gouvernement du Canada et du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador par l’intermédiaire de leurs ministres respectifs responsables de l’énergie.

Le principal rôle du président consiste à assurer l’élaboration de l’orientation stratégique de l’Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers et à promouvoir la mission et les objectifs de l’Office auprès du public. De plus, il incombe au président de servir d’intermédiaire entre les membres de l’Office et l’Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers, les deux gouvernements et les parties intéressées.

Diversité et Langues officelles

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des postulants. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité à vous exprimer dans cette langue. Une préférence pourrait être accordée aux individus qui appartiennent à l'un des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées et de minorités visibles.

Afin que votre candidature soit prise en considération, assurez-vous que les renseignements fournis dans votre curriculum vitrae et votre lettre de présentation démontrent clairement comment vous répondez à chacun des critères suivants :

Études et expérience


  • Un diplôme d’une université reconnue dans un domaine d’études pertinent ou une combinaison acceptable d’études, de formation et/ou d’expérience liée à l’emploi ;

  • Un diplôme en économie, en ingénierie, en géologie, en sciences environnementales, en finance ou en droit sera considéré comme un atout ;

  • Expérience au sein d’une organisation du secteur privé ou public, y compris en gestion des ressources humaines et financières au niveau de la haute direction ;

  • Expérience appréciable au sein d’un conseil, de préférence en tant que président ;

  • Expérience dans l’élaboration de stratégies, d’objectifs, de plans et de pratiques exemplaires, ainsi que dans l’élaboration et/ou application de politiques et de cadres législatifs et réglementaires ;

  • Expérience de la négociation avec le gouvernement, l’industrie, les organisations non gouvernementales, les peuples autochtones et les communautés ou autres groupes de parties intéressées dans le but d’établir des relations et de promouvoir des partenariats ;

  • Expérience dans le secteur pétrolier et gazier notamment en matière de protection et de sécurité de l’environnement ; et

  • Expérience dans l’un des domaines suivants serait considérée comme un atout :

    • Les activités pétrolières extracôtières ; ou

    • La représentation du Canada ou des intérêts canadiens sur la scène internationale.



Si votre candidature est retenue pour un examen approfondi, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et aptitudes


  • Connaissance du mandat et des activités de l’Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers ainsi que de l’application des lois qui encadrent son fonctionnement ;

  • Connaissance des activités et des défis associés au fait de travailler avec les gouvernements fédéral et provincial ;

  • Connaissance de la planification stratégique, du suivi et de l’évaluation du rendement organisationnel ;

  • Compréhension des questions financières et connaissance des attentes des gouvernements fédéral et provincial en matière de comptabilité et d’établissement de rapports ;

  • Connaissance des droits des Premières nations, des Métis et des Inuits, de la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des Peuples Autochtones et des principes relatifs aux relations entre le gouvernement du Canada et les peuples autochtones ;

  • Connaissance des activités pétrolières et gazières extracôtières de Terre-Neuve-et-Labrador ainsi que de la structure et du fonctionnement de l’industrie pétrolière internationale, de la position relative du Canada dans un contexte international, et des enjeux actuels et émergents liés à ce contexte ;

  • Capacité à anticiper des enjeux potentiels et à élaborer des stratégies qui peuvent permettre à l’Office de saisir des opportunités et de résoudre des problèmes ;

  • Capacité à travailler efficacement avec de hauts représentants de l’industrie, des gouvernements fédéral et provinciaux, des peuples autochtones et des organisations non gouvernementales ;

  • Capacité à faire preuve de leadership, d’avoir une vision et une orientation stratégique pour gérer le changement, gérer et motiver une organisation, et s’assurer que l’Office remplit son mandat et atteint ses objectifs ;

  • Capacité à établir et à maintenir des relations de travail efficaces avec les partenaires notamment les peuples autochtones, les hauts fonctionnaires, les représentants des communautés, les médias ; et

  • Capacité à négocier avec des partenaires ayant des avis divergents et aboutir à des résultats positifs sur des questions hautement techniques et complexes, en prenant en compte les implications environnementales, économiques et sociales.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature passe à l'étape suivant du processus, nous communiquerons avec vos répondants afin de valider quie vous rencontrez les critères des sélection ci-haut mentionnés et que vous possédez les qualités personnelles suivantes:


  • Rigueur en matière d’éthique, d’intégrité et d’impartialité

  • Jugement sûr

  • D’excellentes habiletés en relations interpersonnelles et en communication

  • Tact et diplomatie

  • Leadership et collégialité

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi

• Les personnes nommées doivent se conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique tout au long de leur mandat comme terme et condition d’emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

• Toutes les personnes nommées seront assujetties à la Loi sur les conflits d'intérêts. De plus, les titulaires de charge publique nommés à temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique.
Les deux facteurs ci-dessus ne s’appliquent pas dans le cadre de ce processus conjoint fédéral et provincial.

  • La Loi de mise en œuvre de l'Accord atlantique Canada-Terre-Neuve-et-Labrador stipule que le président est soumis aux directives en matière de conflits d’intérêts établis conjointement par le ministre fédéral et le ministre provincial.

  • Si vous êtes nommé(e)s à ce poste, vous ne pourrez, pendant votre mandat, faire partie de l’administration fédérale ni être fonctionnaire provincial (prévu par la loi).

  • La personne nommée à ce poste doit être disposée à se rendre à St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador, pour assister aux réunions de l’Office et du Comité qui ont lieu 12 à 15 fois par an.

  • La personne nommée à ce poste doit être disposée à voyager à l’intérieur et à l’extérieur du pays pour représenter l’OCTNLHE.

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder. Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.

Comment postuler

L'examen des demandes débutera le 21 décembre 2018. Les candidats doivent soumettre leur demande en ligne sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Nous encourageons fortement les candidats à présenter leur demande au plus tard à la date indiquée ci-dessus. Les demandes soumises par la suite seront conservées et pourraient être examinées jusqu’à ce qu’il y ait nomination au poste. Votre lettre d’accompagnement doit être adressée à la Directrice adjointe des processus de sélection, Secrétariat du personnel supérieur, Bureau du Conseil privé, et devrait être envoyée par l’entremise de l’application en ligne seulement.

Des instructions sur la façon de présenter une demande de candidature pour une possibilité de nomination se retrouvent sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :