Président et premier dirigeant, Société canadienne d'hypothèques et de logement

Interface de l’imprimante
Abonnez-vous au flux RSS
Portefeuille :
Famille, Enfants et Développement social
Titre du poste :
Président et premier dirigeant
Type :
Temps plein
Échelle salariale :
390 300 $ - 459 100 $/année
Numéro de la possibilité de nomination :
J0220-0718

La SCHL est une société d’État dirigée par un conseil d’administration qui relève du Parlement, par l’intermédiaire du ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et ministre responsable de la SCHL. La SCHL aide les Canadiens à se loger depuis plus de 70 ans. Elle est déterminée à réaliser son aspiration pour que D’ici 2030, tout le monde au Canada pourra se payer un logement qui répond à ses besoins. Nous mobilisons le savoir-faire et l’énergie des gouvernements, des organisations sans but lucratif, des prêteurs, des promoteurs, des entrepreneurs sociaux et des coopératives pour façonner l’avenir de ce secteur. En plus de son Bureau national à Ottawa, la SCHL compte cinq centres d’affaires régionaux et d’autres bureaux dans l’ensemble du Canada. La SCHL emploie environ 1 900 personnes et elle est la plus grande société d’État fédérale, avec des produits totaux de 4,8 milliards de dollars, un résultat net de 1,4 milliard de dollars en 2018 et un actif d’environ 264 milliards de dollars.

Le président et premier dirigeant est responsable d’établir la vision et l’orientation stratégique voulues pour réaliser l’aspiration de la SCHL pour 2030. Il doit aussi conseiller le président du Conseil d’administration sur l’exercice des responsabilités de ses membres en vertu de la Loi sur la Société canadienne d’hypothèques et de logement, de la Loi nationale sur l’habitation, de la Loi sur la gestion des finances publiques et d’autres lois pertinentes. Le président et premier dirigeant a également pour responsabilité d’acquérir une excellente compréhension des divers besoins des Canadiens en matière de logement et d’établir des relations de travail efficaces avec le gouvernement, ainsi qu’avec les partenaires et intervenants de l’industrie, afin de façonner une politique de logement pour toutes les personnes vivant au Canada. Le président et premier dirigeant unifie l’effectif de la SCHL en éliminant efficacement les cloisonnements, en insistant avec conviction que nous sommes meilleurs ensemble, en guidant les gens en période d’ambiguïté, en les mobilisant pour qu’ils fassent leur marque et en façonnant une culture de confiance et de sécurité psychologique qui mène à des résultats.

Diversité et Langues officelles

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des postulants. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité à vous exprimer dans cette langue. Une préférence pourrait être accordée aux individus qui appartiennent à l'un des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées et de minorités visibles.

Afin que votre candidature soit prise en considération, assurez-vous que les renseignements fournis dans votre curriculum vitae et votre lettre de présentation démontrent clairement comment vous répondez à chacun des critères suivants :

Études et expérience

  • Diplôme d’une université reconnue dans un domaine d’études pertinent, comme le commerce, la comptabilité, le droit ou l’économie et / ou expérience combinée ;

  • Titre professionnel en comptabilité ou en finance (CPA-CA, CGA, CMA, CFA), un atout ;

  • Expérience riche et avérée en matière de prise de décisions de haut niveau relativement à des questions complexes et délicates ;

  • Expérience confirmée de la direction d’une organisation de taille et d’échelle semblables ;

  • Expérience de travail auprès d’un conseil d’administration et de hauts fonctionnaires ; et

  • Vaste expérience de la haute direction dans une grande organisation privée ou publique, y compris la gestion des ressources humaines et financières, et expérience de la direction des activités courantes d’une organisation multidisciplinaire et décentralisée.

Si votre candidature est retenue pour un examen approfondi, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et aptitudes

  • Connaissance du mandat et des activités de la SCHL en matière de politique de logement, ainsi que de la gestion des terrains et des actifs ;

  • Connaissance de la gestion financière d’une grande organisation de services financiers et compétences en gestion des risques ;

  • Bonne connaissance des marchés financiers et de l’habitation et de leur rôle dans les politiques macroéconomiques et les activités de marché de la SCHL ;

  • Succès confirmé dans l’orientation d’une organisation vers de nouvelles idées et une évolution stratégique, dans le cadre d’un changement transformationnel ;

  • Solides antécédents d’établissement et de maintien de relations multipartites productives et efficaces avec des organisations partenaires et divers intervenants ;

  • Aptitude à évoluer dans un environnement politique et complexe ;

  • Compréhension de la Loi sur la Société canadienne d’hypothèques et de logement, de la Loi nationale sur l’habitation et de la Loi sur la gestion des finances publiques ;

  • Compréhension de la Stratégie nationale sur le logement, y compris des approches conjuguées du financement de la construction de logements abordables et des divers besoins ;

  • Capacité d'influencer et de diriger l'orientation des marchés du logement, de la réglementation financière, des partenariats et des ressources publiques vers la réalisation d'un droit au logement pour tous les Canadiens ;

  • Compréhension des politiques et priorités sociales, économiques et financières du gouvernement et de leurs incidences sur le logement ; et

  • Compétences en communication authentique et capacité d’agir comme porte-parole de la SCHL auprès des médias, des intervenants et des parlementaires dans les deux langues officielles.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature passe à l'étape suivant du processus, nous communiquerons avec vos répondants afin de valider que vous rencontrez les critères des sélection ci-haut mentionnés et que vous possédez les qualités personnelles suivantes:

  • Éthique et intégrité élevées

  • Jugement sûr

  • Aptitudes supérieures pour les relations interpersonnelles

  • Tact et diplomatie

  • État d’esprit axé sur la croissance

  • Réflexion stratégique et innovateur

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi

  • Les personnes nommées doivent se conformer aux Lignes directrices en matière d'éthique et d'activités politiques à l'intention des titulaires de charge publique tout au long de leur mandat comme condition d'emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».


  • Toutes les personnes nommées seront assujetties à la Loi sur les conflits d'intérêts. De plus, les titulaires de charge publique nommés à temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens et exigibilité ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d'information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d'intérêts et à l'éthique.

  • Les personnes nommées doivent observer les normes de probité les plus élevées et adopter en milieu de travail des comportements assurant le respect, l’égalité et la dignité de toutes les personnes avec lesquelles elles interagissent au travail, en tout temps. Le Code de valeurs et d'éthique du secteur public décrit les valeurs et comportements attendus des fonctionnaires, y compris la valorisation de la diversité et la création de milieux de travail exempts de harcèlement et de discrimination. Les personnes nommées par décret doivent respecter et défendre ces valeurs et principes d’une manière positive et active.
  • La Loi sur la Société canadienne d’hypothèques et de logement stipule que, pour exercer la charge d’administrateur choisi à l’extérieur de l’administration publique fédérale, il faut remplir les conditions suivantes (prévu par la loi) :

    • ne pas relever d’un établissement de crédit, à titre d’administrateur, de dirigeant ou d’employé ;

    • être soit citoyen canadien, soit sujet britannique résidant habituellement au Canada ;

    • ne pas occuper un emploi au sein d’une administration publique, fédérale ou provinciale, ou un poste rémunéré avec des fonds publics, étant entendu que cela n’exclut pas la prestation de services temporaires au gouvernement du Canada ou d’une province.

  • La Loi sur la Société canadienne d’hypothèques et de logement stipule aussi que l’administrateur choisi à l’extérieur de l’administration publique fédérale, qui est actionnaire d’un établissement de crédit au moment de sa nomination doit se dessaisir de ses actions dans les trois mois qui suivent; il ne peut avoir par la suite, tant que dure son mandat, de droit ou d’intérêt direct ou indirect dans un tel établissement, à titre d’actionnaire (prévu par la loi).

  • Si vous êtes nommé(e) à ce poste, vous devez être disposé(e) à vous déplacer au Canada et à l’étranger, selon les besoins, pour rencontrer les employés et les autres intervenants, y compris le Conseil d’administration, qui se réunit normalement cinq ou six fois par année.

  • Si vous êtes nommé(e) à ce poste, vous devez résider dans la région de la capitale nationale ou être disposé(e) à déménager dans un endroit situé à une distance raisonnable.

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder.

Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.

Comment postuler

L'examen des demandes débutera le 30 juillet 2020. Les candidats doivent soumettre leur demande en ligne sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Nous encourageons fortement les candidats à présenter leur demande au plus tard à cette date. Les demandes soumises par la suite seront conservées et pourraient être examinées jusqu’à ce qu’il y ait nomination au poste. Votre lettre d’accompagnement doit être adressée à la Directrice adjointe des processus de sélection, Secrétariat du personnel supérieur, Bureau du Conseil privé, et devrait être envoyée par l’entremise de l’application en ligne seulement.

Des instructions sur la façon de présenter une demande de candidature pour une possibilité de nomination se retrouvent sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :