Membre de l’Office (fédéral), Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers

Interface de l’imprimante
Abonnez-vous au flux RSS
Portefeuille :
Ressources naturelles
Titre du poste :
Membre de l’Office (fédéral)
Type :
Temps partiel
Taux journalier :
200 $ - 300 $
Honoraire annuel :
3 600 $ - 5 600 $
Location :
St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador
Date d'examen des demandes de candidature :
Le 30 mars 2020
Numéro de la possibilité de nomination :
J0220-0117

Nous cherchons actuellement à pourvoir un poste à temps partiel comme membre de l’Office Canada–Terre-Neuve et Labrador des hydrocarbures extracôtiers.

Relevant des gouvernements du Canada et de Terre-Neuve-et-Labrador, l’Office Canada–Terre-Neuve et Labrador des hydrocarbures extracôtiers est un organisme conjoint indépendant qui est chargé de la réglementation des activités d’exploration et d’exploitation pétrolières et gazières dans la zone extracôtière de Terre-Neuve-et-Labrador.

Le rôle principal des membres de l’Office est de prendre des décisions indépendantes en interprétant et en appliquant les dispositions de l’Accord atlantique et des Lois de mise en œuvre de l’Accord atlantique Canada –Terre-Neuve-et-Labrador. Lorsqu’ils prennent de telles décisions, les membres doivent également prendre en considération l’intérêt du public en matière de réglementation des hydrocarbures extracôtiers tout en adhérant aux principes concernant la sécurité des travailleurs, la protection de l’environnement et la sécurité; la gestion efficace des régimes fonciers; la récupération maximale d’hydrocarbures et leur valeur; et les avantages pour le Canada et Terre-Neuve-et-Labrador.

L’Office est composé d’un président et de six membres à temps partiel, chacun nommé pour une période de six ans. En moyenne, les membres travaillant à temps partiel reçoivent entre 45 et 70 jours de rémunération par année pour assister aux réunions de l’Office, exercer les travaux de comités ou effectuer des projets spéciaux. Toutes les réunions et les travaux de l’Office ont lieu à St. John’s à Terre-Neuve-et-Labrador.

Diversité et Langues officelles

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des postulants. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité à vous exprimer dans cette langue. Une préférence pourrait être accordée aux individus qui appartiennent à l'un des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées et de minorités visibles.

Afin que votre candidature soit prise en considération, assurez-vous que les renseignements fournis dans votre curriculum vitae et votre lettre de présentation démontrent clairement comment vous répondez à chacun des critères suivants :

Études et expérience


  • Diplôme d’une université reconnue dans un domaine d’études pertinent ou une combinaison acceptable d’études, de formation professionnelle et/ou d’expérience ;

  • Un diplôme en économie, génie, science environnementale, finances, droit ou études Autochtones sera considéré comme un atout ;

  • Expérience dans la gouvernance d’entreprise et l’élaboration de stratégies, d’objectifs, de plans et de meilleures pratiques ;

  • Expérience dans l’élaboration, l’interprétation et/ou l’application de cadres législatifs ou politiques législatives et réglementaires ;

  • Expérience dans la protection de l’environnement et la sécurité ;

  • Expérience dans l’établissement de relations et la promotion de partenariats et de collaboration avec des organismes gouvernementaux, des groupes Autochtones, des collectivités, l’industrie ou d’autres groupes canadiens ;

  • De l’expérience dans un ou plusieurs des domaines suivants serait un atout :

    • Expérience dans le secteur pétrolier et gazier, en gestion des pêches et/ou des océans, ou dans le transport et/ou l’intendance maritime, ou dans les affaires Autochtones en Terre-Neuve-et-Labrador ; ou

    • Expérience professionnelle avec ou au sein d’un conseil ou dans le secteur des hydrocarbures extracôtiers.



Si votre candidature est retenue pour un examen approfondi, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et aptitudes


  • Connaissance du mandat et des activités de l’Office Canada–Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers et des Lois de mise en œuvre de l’Accord atlantique Canada-Terre Neuve et-Labrador ;

  • Connaissance des activités pétrolières et gazières menées dans la zone extracôtière canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador, de la structure et du fonctionnement de l’industrie pétrolière mondiale ainsi que du positionnement du Canada à l’échelle internationale; et connaissance des enjeux actuels et émergents associés à l’exploration et/ou au développement de ressources pétrolières et gazières dans la zone extracôtière ;

  • Connaissance de la planification stratégique d’une organisation, du suivi et de l’évaluation du rendement de l’organisation ;

  • Connaissance des rouages des gouvernements fédéraux et provinciaux et des défis qui s’y rattachent ;

  • Connaissance des droits des peuples autochtones (article 35 de la Loi constitutionnelle), de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et des principes relatifs à la relation entre le gouvernement du Canada et les peuples autochtones ;

  • Connaissance des systèmes de savoir autochtones et des préoccupations et priorités des peuples autochtones en ce qui concerne le développement, l’évaluation environnementale et/ou la protection de l’environnement ;

  • Capacité à concilier les points de vue divergents des intervenants en tenant compte des implications économiques, sociales et environnementales, y compris des obligations nationales et internationales ;

  • Capacité à prévoir les enjeux émergents et à élaborer des stratégies permettant à l’Office de saisir des occasions et de régler les problèmes ;

  • Capacité à stimuler les débats et les discussions entre les membres de l’Office, à faciliter le consensus et à gérer les conflits, s’ils se posent ;

  • Capacité à travailler de manière efficace avec des cadres supérieurs de l’industrie, des hauts fonctionnaires des gouvernements provinciaux et fédéral ainsi que de des responsables non gouvernementaux ;

  • Capacités supérieures en matière de communications à l’oral et à l’écrit ; et

  • Capacité de prendre rapidement des décisions se fondant sur des données scientifiques, des faits et des données probantes, sans ingérence de partis politiques et de l’industrie.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature passe à l'étape suivant du processus, nous communiquerons avec vos répondants afin de valider que vous rencontrez les critères des sélection ci-haut mentionnés et que vous possédez les qualités personnelles suivantes:


  • Rigueur en matière d’éthique, d’intégrité et d’impartialité

  • Jugement éclairé

  • Tact et diplomatie

  • Excellentes aptitudes en relations interpersonnelles et communications

  • Esprit de collégialité

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi


  • La Loi de mise en œuvre de l'Accord atlantique Canada-Terre-Neuve-et-Labrador stipule que le président est soumis aux directives en matière de conflits d’intérêts établis conjointement par le ministre fédéral et le ministre provincial.

  • Vous êtes disposé(e) à vous rendre à St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador, pour les réunions de l’Office.

  • Vous êtes disposé(e) à voyager occasionnellement pour participer à des activités publiques ou professionnelles au nom de l’Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers.

  • Vous ne pourrez occuper aucun poste dans la fonction publique du Canada ni être fonctionnaire de la province pendant votre mandat à l’Office. (prévu par la loi)

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder. Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.

Comment postuler

L'examen des demandes débutera le 30 mars 2020. Les candidats doivent soumettre leur demande en ligne sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Nous encourageons fortement les candidats à présenter leur demande au plus tard à cette date. Les demandes soumises par la suite seront conservées et pourraient être examinées jusqu'à ce qu'il y ait nomination au poste. Votre lettre d'accompagnement doit être adressée à la Directrice adjointe des processus de sélection, Secrétariat du personnel supérieur, Bureau du Conseil privé, et devrait être envoyée par l'entremise de l'application en ligne seulement.

Des instructions sur la façon de présenter une demande de candidature pour une possibilité de nomination se retrouvent sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :