Président(e) du Conseil, Centre de recherches pour le développement international

Interface de l’imprimante
Abonnez-vous au flux RSS
Portefeuille :
Affaires mondiales (Développement international)
Titre du poste :
Président(e) du Conseil
Type :
Temps partiel
Taux journalier :
360 $ - 420 $
Date d'examen des demandes de candidature :
Le 29 mars 2022
Numéro de la possibilité de nomination :
J0122-1811

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) du Canada est un des organismes chefs de file dans le monde voués à la production et à l’application de nouvelles connaissances pour relever les défis auxquels font face les pays en développement. Par le biais de chercheurs des pays en développement, le CRDI investit dans la recherche appliquée et l’innovation; il fait part des connaissances aux chercheurs et aux décideurs politiques afin d’en maximiser l’adoption et l’utilisation; et il mobilise des alliances mondiales pour étendre l’impact à l’échelle mondiale. Le Centre reflète les efforts du Canada en matière de développement international et de politique étrangère. Ses cinq bureaux régionaux et son réseau mondial de partenaires contribuent à la présence du Canada dans le monde. Le CRDI a été créé en vertu d’une loi adoptée par le Parlement du Canada en 1970 et a pour mission « de lancer, d’encourager, d’appuyer et de mener des recherches sur les problèmes des régions du monde en développement et sur la mise en œuvre et l’adaptation de connaissances scientifiques, techniques et autres en vue du progrès économique et social de ces régions. »

Le CRDI est une société d’État qui est dirigée par un conseil composé d’un maximum de 14 gouverneurs. Le/la président (e) du Conseil de gouverneurs rend compte au Parlement par l’intermédiaire du ministre du Développement international. Le conseil fournit surveillance et orientations stratégiques au président du Centre, lequel surveille les travaux et dirige le personnel du Centre. Le président du Conseil remplit trois grands rôles : diriger le conseil, travailler avec la direction et représenter le CRDI. Il ou elle assure la direction du conseil pour toutes les questions relatives à son organisation et à son fonctionnement. Il doit notamment présider les réunions et veiller au besoin fonctionnement du conseil conformément aux dispositions de la Loi sur le CRDI. Le président du Conseil dirige le conseil d’administration dans le cadre de l’examen et du suivi de l’élaboration et de la mise en œuvre des plans stratégiques, assure la surveillance de toutes les questions fiduciaires et veille à ce que le conseil d’administration dispose de connaissances suffisantes pour lui permettre de prendre des décisions importantes, le cas échéant. Le président, qui assure également le lien entre le conseil et le président du Centre, favorise des relations constructives et harmonieuses entre le conseil et la direction. Le président joue un rôle de représentation du CRDI auprès du ministre, du Parlement, des autres gouvernements étrangers et des principales parties prenantes. Le président est le principal interlocuteur du ministre pour la gouvernance et les affaires du Centre.

Diversité et Langues officielles

Nous nous engageons à fournir un lieu de travail sain et accessible qui favorise la dignité, l’estime de soi et la capacité de réaliser pleinement son potentiel. Dans cette optique, toutes les personnes nommées devront prendre des mesures pour promouvoir et maintenir un milieu de travail sain, respectueux, inclusif et exempte de harcèlement.

Une préférence pourrait être accordée aux individus qui appartiennent à l'un des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées et minorités visibles.

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des postulants. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité à vous exprimer dans cette langue.

Afin que votre candidature soit prise en considération, assurez-vous que les renseignements fournis dans votre curriculum vitae et votre lettre de présentation démontrent clairement comment vous répondez à chacun des critères suivants :

Études et expérience


  • Diplôme d'une université reconnue dans un domaine pertinent ou combinaison acceptable d'études, de formation ou d'expérience ;

  • Expérience en tant que membre d'un conseil d'administration d'une organisation publique et/ou privée, de préférence en tant que président, ou expérience éprouvée en leadership professionnel ;

  • Expérience de la collaboration avec des responsables gouvernementaux et publics aux échelons supérieurs ;

  • Expérience de la mise en œuvre des principes de gouvernance d'entreprise modernes et des meilleures pratiques ;

  • Expérience ou intérêt manifeste dans le domaine du développement international ou des politiques étrangères ; et

  • Expérience ou formation dans le domaine des sciences naturelles, sanitaires ou sociales, ou de la technologie ou de l'ingénierie.

Si votre candidature est retenue pour un examen approfondi, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et aptitudes


  • Connaissance du mandat et des activités du CRDI, des questions de politique publique connexes et de son cadre législatif ;

  • Connaissance des rôles et des responsabilités du président, du Conseil des gouverneurs et du premier dirigeant ;

  • Connaissances financières et expérience de la gestion des ressources humaines et financières au niveau des cadres supérieurs ;

  • Importantes compétences en matière de leadership et de gestion pour assurer l'efficacité des travaux du Conseil des gouverneurs, notamment le suivi et l'évaluation des progrès accomplis vers l'atteinte d'objectifs ;

  • Capacité à établir des priorités et à fournir la vision organisationnelle nécessaire pour remplir le mandat du CRDI et atteindre ses objectifs ;

  • Capacité à communiquer efficacement, à favoriser le débat et la discussion entre les membres du Conseil des gouverneurs à faciliter le consensus et à gérer les conflits ;

  • Capacité à établir et à maintenir des relations de travail efficaces avec le ministre et son cabinet, le sous-ministre, le président (chef de la direction) et les partenaires et parties prenantes du CRDI ; et

  • Capacité à anticiper et à traiter les questions et les conflits émergents, et à élaborer des stratégies permettant au Conseil des gouverneurs de saisir les occasions et de résoudre les problèmes qui peuvent survenir.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature passe à l'étape suivant du processus, nous communiquerons avec vos références afin de valider que vous rencontrez les critères des sélection ci-haut mentionnés et que vous possédez les qualités personnelles suivantes:


  • Leadership et jugement sûr 

  • Normes éthiques élevées et intégrité

  • Excellentes compétences en relations interpersonnelles

  • Tact et diplomatie

  • Esprit d'initiative

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi

  • Suite aux Modalités applicables aux personnes nommées par le gouverneur en conseil, les personnes nommées par le gouverneur en conseil doivent être entièrement vaccinées contre la COVID-19, à moins que des mesures d’adaptation ne soient prises en raison d’une contre-indication médicale certifiée, de la religion ou d’un autre motif de discrimination interdit, comme le prévoit la Loi canadienne sur les droits de la personne.

  • Les personnes nommées doivent se conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique tout au long de leur mandat comme terme et condition d’emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

  • Toutes les personnes nommées seront assujetties à la Loi sur les conflits d'intérêts. De plus, les titulaires de charge publique nommés à temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique.

  • Les personnes nommées doivent observer les normes de probité les plus élevées et adopter en milieu de travail des comportements assurant le respect, l’égalité et la dignité de toutes les personnes avec lesquelles elles interagissent au travail, en tout temps. Le Code de valeurs et d'éthique du secteur public décrit les valeurs et comportements attendus des fonctionnaires, y compris la valorisation de la diversité et la création de milieux de travail exempts de harcèlement et de discrimination. Les personnes nommées par décret doivent respecter et défendre ces valeurs et principes d’une manière positive et active.

  • Les candidats doivent être citoyens canadiens (statutaire) ;

  • Si vous êtes nommé(e) à ce poste vous devez être disposé(e) à voyager partout au Canada et à l’étranger ; et

  • Le Conseil se réunira au moins deux fois par an, avec au moins une telle réunion au siège social du Centre, et à tout autre moment et lieu que le/la Président(e) jugera nécessaire (statutaire).

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder.

Un bassin de candidat(e)s qualifié(e)s pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.

Comment postuler

L'examen des demandes (informations supplémentaires ici) débutera le 29 mars 2022. Les candidat(e)s devraient soumettre leur demande en ligne sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Nous encourageons fortement les candidat(e)s à présenter leur demande au plus tard à cette date. Les demandes soumises par la suite seront conservées et pourraient être examinées jusqu’à ce qu’il y ait nomination au poste. Votre lettre d’accompagnement doit être adressée à la Directrice adjointe des processus de sélection, Secrétariat du personnel supérieur, Bureau du Conseil privé, et devrait être envoyée par l’entremise de l’application en ligne seulement.

Des instructions sur la façon de présenter une demande de candidature pour une possibilité de nomination se retrouvent sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :